Settat: Zinafrik lance sa première ville logistique

Posted by admin
Category:

Personne ne voulait y croire. Un mégaprojet logistique à quelques kilomètres au nord de Settat? Encore un rêve de plus. Il est vrai que des projets de milliards de dirhams avaient été annoncés en grande pompe ces dernières années dans la région (Ditema, laminoir, aciéries, cimenterie…). Mais aucun n’a jamais vu le jour. Aujourd’hui, l’incrédulité qui s’était installée chez la population a laissé place à la réalité et l’on peut constater de visu que le projet prend forme pour devenir la future plus grande zone logistique d’Afrique. En effet, Logintek Settat sera la première des villes logistiques intégrées que compte développer le groupe Zinafrik Développement. Elles seront au nombre de sept réparties sur l’ensemble du territoire nationale et ont fait l’objet d’une convention avec l’État. Le choix du groupe s’est porté sur Settat pour lancer son programme, histoire d’en faire une «ville intégrée témoin».
Pour la réalisation de cette première Logintek,  Zinafrik va investir 2,3 milliards de dirhams. Déjà quelque 800 millions de dirhams ont été décaissés par le groupe pour l’acquisition du foncier, le lancement des travaux d’aménagement et de viabilisation. Ainsi, deux canaux d’évacuation des eaux de pluies ont été construits. Ils vont se déverser dans une station d’épuration et de traitement des eaux pluviales. La zone ayant connu des inondations par le passé lors de fortes précipitations, une digue de protection du site est en cours de construction. Sur le chantier, l’on a pu constater les nombreux engins de travaux publics procédant au terrassement des allées du site. Une véritable ruche évoluant sur les 110 hectares acquis pour la réalisation de Logintek Settat.  Ce projet, le premier au Maroc et en Afrique, développe un nouveau concept de ville logistique intégrée. Situé entre la route nationale reliant Berrechid à Settat et l’autoroute Casablanca-Marrakech, le site sera  raccordé à la voie ferrée qui passe à proximité et relie Casablanca à Khouribga et Oued Zem. Il faut savoir que le projet comporte sept composantes intégrées au cœur desquelles seront installés une zone logistique et un port à sec sous douane.  Ce dernier permettra de simplifier le processus d’importation et, partant, de maîtriser les coûts et délais. On prévoit également la présence sur le site des administrations et organismes publics concernés par l’activité import. Les entreprises installées sur le site gagneront donc en temps et économiseront  des dépenses à même de les rendre plus compétitives. Un centre d’affaires dédié est également prévu. La future ville logistique intégrée comptera aussi 60.000 m2 d’entrepôts logistiques sous douane ainsi que plus de 10.000 m2 d’entrepôts frigorifiques de dernière génération. Quant à la zone industrielle, elle sera édifiée sur une superficie de 37 hectares et sera couplée au port sec et à la zone logistique sous douane. C’est une zone multimodale composée de 80 lots industriels de 1.200 à 42.000 m2. Plus d’une quinzaine de lots ont déjà été réservés. Logintek Settat va également proposer un parking pour les transports internationaux routiers  (TIR). D’une superficie de plus de 7.000 m2, il sera conforme aux normes internationales. Equipé et sécurisé, il comportera une base vie, une aire de repos et proposera restauration et hébergement. La ville logistique intégrée va disposer également d’un guichet unique pour la prise en charge de toutes les formalités et démarches administratives liées à l’installation et à la gestion opérationnelle des entreprises.
Logintek Settat sera dotée d’une technopole  qui sera dédiée aux activités du secteur tertiaire. Soit quelque 70.000 m2 d’espaces professionnels ultra modernes et entièrement équipés. La technopôle comportera  des services administratifs, un centre d’affaires, des centres de formation et de recherche… Et aussi, cela va de soi, un centre de formation dédié aux métiers de la logistique. Qui dit ville, dit résidentiel. En effet, la ville logistique intégrée comptera une zone résidentielle moderne, répondant aux exigences environnementales et dotée de l’ensemble des infrastructures et équipements communs. Quelque 5.000 unités y sont prévues. L’objectif est de faire bénéficier les entreprises installées sur le site d’un personnel qualifié à proximité. Elle comptera donc 4.500 logements sociaux, 450 logements économiques et 50 villas jumelées. Les espaces verts et la préservation de l’environnement ne sont pas en reste. Les promoteurs de Logintek Settat sont intransigeants: seules les industries non polluantes seront éligibles pour l’implantation sur le site. D’ailleurs, le groupe Zinafrik va installer pas moins de 120.000 m2 de panneaux solaires pour les besoins en électricité de Logintek Settat.
A signaler que ce mégaprojet de ville logistique intégrée va permettre la création de  8.000 emplois directs. Il sera achevé en 2020. Le rêve des populations de Settat d’avoir  des opportunités d’emploi dans leur région va, enfin, à n’en point douter, se matérialiser.

Ambitions

Le groupe Zinafrik prévoit de construire six autres villes logistiques intégrées à travers tout le Royaume. L’ensemble du programme Logintek va intéresser également les villes de Tanger, Nador, Fès, Rabat, Marrakech… On estime à 15 milliards de dirhams l’investissement nécessaire à la réalisation de cet ambitieux programme. Avec à la clé, la création de 70.000 emplois sur 15 ans. L’ensemble du programme sera achevé en 2030.

Jamal Eddine HERRADI

Source : https://www.leconomiste.com/article/984321-settat-zinafrik-lance-sa-premiere-ville-logistique

Laisser un commentaire